/ Que faire avec sa caravane hors période de voyage

A la fin des vacances, il faut songer à préparer sa caravane à l’hivernage. Véhicule imposant, il peut poser des difficultés lors des périodes où il n’est pas utilisé. Pourtant, tous les caravaniers ne possèdent pas de terrain ou de hangar pour stocker leur caravane.
Heureusement, il existe des solutions adaptées comme le gardiennage en entreprise privée ou entre particuliers. Ces emplacements permettent de protéger votre caravane en toute sécurité contre rémunération.

Le gardiennage de caravanes

Il existe des sociétés spécialisées dans le gardiennage de caravanes. Elles proposent des structures et des emplacements pour hiverner son véhicule en toute sécurité. Celui-ci sera à l’abri des intempéries et passera la saison morte dans un lieu adapté.
Les sociétés de gardiennage proposent des services additionnels, comme le nettoyage de votre caravane. Très prisés, les emplacements partent comme des petits pains. Ils peuvent devenir onéreux s’il faut faire garder des équipements ou du matériel supplémentaires.
Le lieu de stockage peut être un hangar, ou encore un box individuel fermé et couvert. Avant de faire votre choix pour un prestataire, assurez-vous que la société possède un dispositif de sécurité efficace.

Le stockage chez les particuliers

De plus en plus de particuliers louent une partie de leur terrain pour garder des caravanes. De nombreux agriculteurs ou retraités proposent des locations à des tarifs plus que corrects, ainsi que l’assurance de prendre soin de votre véhicule. Ils peuvent s’occuper de la maintenance et du ménage, mais aussi s’assurer que votre caravane ne soit pas vandalisée ou volée.

Il est intéressant de laisser votre caravane sur un terrain relativement proche de votre lieu de séjour. Cela permet de ne pas avoir à rouler longuement avec la caravane, et de l’avoir sous la main rapidement en parfait état. Vous aurez en plus la possibilité d’accéder facilement à votre caravane si besoin.

L’hivernage à la maison

Si vous avez la chance de posséder du terrain, il est possible d’hiverner votre caravane chez vous. Pour cela, vous avez le choix entre les housses de protection qui viendront couvrir votre véhicule, ou encore les abris dédiés aux caravanes.

En général, il n’y a pas besoin de permis de construire pour installer un abri dans votre jardin puisqu’ils sont modulables : il ne s’agit donc pas d’une construction “en dur”. Ces abris sont pratiques et faciles à installer. Ils peuvent être constitués de bâche, de bois ou d’aluminium. Il s’agit là d’un investissement à envisager sur le long terme.

Il est facile de se procurer des bâches de protection, qui constituent une solution économique. La bâche va recouvrir votre véhicule et le garder à l’abri du gel et de la pluie. Elle est peu pratique à installer les premières fois et n’apporte pas une protection optimale, mais reste une solution rapide à mettre en œuvre et particulièrement économique.

Bien préparer sa caravane à l’hivernage

Il est important de bien préparer sa caravane à cette période creuse. Il y a quelques règles à suivre pour que l’hivernage se passe dans de bonnes conditions. Ainsi, vous retrouverez votre caravane au meilleur de sa forme, lorsque viendra le temps des départs en vacances.

Pour commencer, videz tous les placards, les coffres, et bien sûr le frigidaire. Nettoyez le tout et profitez-en pour opérer un dépoussiérage des radiateurs et des grilles de ventilation. Ne laissez rien qui puisse attirer les nuisibles ou prendre l’humidité, comme des textiles (oreillers ou linge).
Laissez toutes les portes ouvertes, vérifiez qu’il n’y a pas de petits travaux à faire. Placez des absorbeurs d’humidité parfumé à divers endroits de la caravane.

Pensez à fermer l’arrivée de gaz, à vidanger et rincer les circuits et réservoirs d’eau propre et usée. Tous les robinets et trappes devront rester ouverts ainsi que le réservoir d’eau et la cassette des toilettes, pour éviter tout problème en cas de gel.

Pour finir, un bon graissage des vis de vérins, la crémaillère du frein à main et sur le timon ne sera pas de trop et protégera tous ces éléments des agressions de l’humidité.

Lors de l’hivernage, si votre véhicule reste dehors, ne le garer pas sur de l’herbe ou près d’une haie pour éviter une atmosphère excessivement humide. Pour ne pas faire jouer les suspensions, un terrain plat est idéal. Les pneus seront sur-gonflés pour ne pas les voir se déformer, et placés bien droit dans leur axe pour ne pas faire souffrir les éléments mécaniques du (ou des) train roulant. Pensez à ne pas serrer trop fort le frein, pour éviter les soucis de blocage en cas de gel.

Caravanes et les assurances

Comme tout véhicule, votre caravane se doit d’être assurée au minimum, même si elle reste stationnée en hivernage. La loi est claire et cette obligation concerne l’assurance au tiers (article L211-1 du Code de l’assurance).
Selon le poids de charge (PTAC), votre assurance sera différente au moment de la souscription.

  • Si votre PTAC est inférieur à 500 kg, vous pouvez inclure votre caravane à l’assurance auto de votre voiture.
  • Si votre PTAC est inférieur à 750 kg mais plus de 500 kg, il vous faudra présenter une carte grise et le contrat d’assurance de votre voiture.
  • Si le PTAC est supérieur à 750 kg, la caravane doit être immatriculée et posséder sa propre assurance, indépendamment de votre voiture.
Comparer